Chez Coopalim Strasbourg, l’action se concrétise ! Forte de plus de 140 adhérents, l’association a organisé sa première vente au cours du mois de février. L’idée : proposer un assortiment d’une cinquantaine de produits de la vie courante en procédant à un groupement d’achat. Appelée labomarché, cette méthode de vente permet de tester les produits et les modes de fonctionnement en douceur, l’objectif étant d’augmenter progressivement le volume des ventes et le nombre de fournisseurs.
Les adhérents de l’association ont ainsi pu passer commande sur Internet au début du mois de février. Au choix, différentes sortes de farine et autres produits secs tels que lentilles et pois chiches, une sélection de produits d’épicerie fine conditionnés et en vrac comme du café ou du chocolat, quelques produits d’hygiène ainsi que des fruits et légumes de saison, des boîtes de conserve, du lait, de la sauce tomate. Pour cette première vente, l’ensemble des produits proposés étaient issus de l’agriculture biologique. Les responsables de l’atelier approvisionnement ont ensuite passé commande chez les deux grossistes sélectionnés, SCOT la Cigogne et Ethiquable. Pas de producteurs locaux pour cette première vente, pour de simples raisons d’organisation : multiplier les fournisseurs multiplie également le travail et le temps attribué à la logistique et à la gestion ! Les deux grossistes ont été retenus en vertu de leur éthique et de la qualité de leurs produits.

 

 

Sans local, l’association a loué une salle au centre socio-culturel du Neufeld, pour regrouper les produits commandés et procéder à la distribution. Le 16 mars dans l’après-midi, un petit groupe d’adhérents motivés a récupéré la commande chez le grossiste SCOT la cigogne pour l’acheminer au lieu de distribution. Là, une dizaine d’autres bénévoles enthousiastes et efficaces les attendaient pour décharger le véhicule et préparer la salle pour la distribution du lendemain. La commande Ethiquable a quant à elle été livrée dans la semaine. Le 17 mars à 08h00, les adhérents accompagnant la distribution répondaient présents lors du briefing de Cécile, l’une des organisatrices phare de la vente. Au cours de la matinée et malgré la neige, la cinquantaine d’adhérents ayant passé commande l’ont tous honorée en venant réceptionner leurs marchandises. Si quelques petits imprévus ont rythmé la distribution, l’ambiance est restée chaleureuse grâce à la bonne volonté de tous. Sans oublier le coin café-gâteaux, pour échanger et faire connaissance !

 

38504566150_00ed8bb07e_k

Mission accomplie : la salle du CSC prête pour la distribution

A l’issue de cette vente, un questionnaire a été envoyé à l’ensemble des adhérents afin d’obtenir le retour et les bonnes propositions de chacun pour les ventes à venir. La prochaine aura d’ailleurs lieu le samedi 17 mars, avec une vingtaine de produits supplémentaires, dont des fruits et légumes ainsi que des jus de fruits, cette fois-ci en provenance directe de producteurs locaux. Seront proposées des marchandises issues de l’agriculture biologique et raisonnée. Les adhérents ont déjà passé commande et profitent de cette deuxième expérience du labomarché pour mettre en place certaines propositions émises suite à la première distribution : la présence d’un adhérent pour la pesée du vrac, une meilleure signalétique ou la distribution de badges aux organisateurs. Suite à cette première distribution, la nécessité de trouver un local devient de plus en plus évidente ; celui-ci permettra notamment d’accueillir les réunions et les ventes. Qui dit local dit également lieu de stockage des aliments, et possibilité de s’équiper des installations nécessaires pour proposer des produits frais à la vente (beurre, fromage, viande, etc.), non envisageable pour le moment. Amis lecteurs, n’hésitez pas à nous faire signe si vous avez des pistes de local !